Une cliente sous cocaïne pendant un massage naturiste

sexe et cocaïne

English version – On l’entend souvent à la télé, la drogue c’est mal. J’en rigole encore tellement c’était drôle. C’est un nouveau couple de clients qui m’appelle pour un massage naturiste à Paris dans un quartier chic. Je vais au lieu du rendez-vous le soir même et me présente auprès d’un couple d’une cinquantaine d’années. L’appartement est immense et très chic lui aussi. Le couple me montre la direction de leur chambre pour que j’y prépare mes affaires. La femme s’absente 5 min pour se servir une coupe de Champagne et l’homme m’explique en aparté qu’ils ont pris de la cocaïne, que ça fait trois jours qu’ils n’arrentent pas de baiser et qu’ils n’ont pas dormi les deux dernières nuits. Il m’explique que c’est aussi du fait que sa femme consomme beaucoup de cocaïne ces derniers temps. N’ayant pas à me mêler de sa vie privée, je souris et lui réponds une banalité. La femme revient et me parait à première vue avoir une attitude tout à fait normal. Mais si je vous raconte cette histoire, c’est parce que les choses vont très vite évoluer.

Je commence donc à faire mon massage naturiste. La femme et moi sommes sur le lit et le mari est assis dans un fauteuil dans un coin de la chambre et fantasme à regarder la scène. Puis au bout de 20 minutes, la femme engage une longue conversation avec son mari, comme si je n’étais plus là. Et ils se racontent la fois où ils ont reçu un couple d’amis à diner. La femme ne prête plus aucune attention à mon massage naturiste et devient complètement absorbée par sa conversation sur ce couple d’amis. Déjà ça, c’était la première fois que ça m’arrivait.

Ensuite, elle interrompt le massage pour retourner boire un verre tout en m’en proposant un aussi. Puis elle me demande si je connais un vibromasseur d’une marque précise. Je lui réponds que non et choquée elle me répond : “Vous ne le connaissez pas ? Chéri, il ne connait pas le … !” S’en est suivi un long monologue sur tous les avantages de ce vibromasseur et ses aspects techniques. Elle parle vite et ne s’arrête pas une seconde. Le temps passe alors j’abrège subtilement la conversation pour en revenir au massage. Nous retournons dans la chambre pour la dernière partie. Et elle me dit : “Attendez, je vais vous le chercher et vous le montrer. Je peux avoir 30 orgasmes en 1h avec ça.” Et elle repart toute nue dans son appartement chercher son vibro légendaire. Elle revient quelques secondes après avec un vibro juste gigantesque. Le truc c’est une machine de guerre. Ça devait faire environ 30 ou 40 cm de long. Bref, j’ai eu droit à une jolie démonstration sur le lit. Jambes écartées avec son vibro, elle était entrain de décoller à fond.

D’un coup elle s’arrête et prends le petit cadre photo posé sur sa table de nuit puis rallume son vibro. D’une main elle prend la photo et de l’autre elle utilise son vibromasseur jambes écartées tout en m’expliquant que ses filles agées d’une vingtaine d’années pourraient intéresser par mes massages érotiques et qu’elle pourrait peut-être me les présenter. Là dans ma tête, je mesure toute la démesure de la cocaïne.

Le temps passe et mon massage naturiste touche à sa fin. En reprenant mes affaires, je me dis que j’aurai une sacrée histoire à raconter.

Copyright