Convaincre une femme de faire de l’anal

convaincre une fille de faire de l'anal

English version – Très souvent, on me demande des conseils niveau sexe sur comment savoir si une femme fait de l’anal ou comment la convaincre d’en faire. Alors je vais vous expliquer quelques astuces et techniques.

TOUTES LES FEMMES FONT DE L’ANAL

Il y a beaucoup de gens qui pensent qu’il y a des femmes qui font de l’anal et d’autres non. Alors c’est faux. Toutes les femmes font potentiellement de l’anal. Bien que les sondages annoncent qu’il y a environ 25% de femmes qui font de la sodomie ou qui ont tenté, avec moi c’est 90% qui font de l’anal et des femmes de toutes catégories sociales, professionnelles et d’âges différents. Alors pourquoi une telle différence entre les sondages et mon expérience ? Premièrement, si seulement 25% des femmes font de l’anal avec les autres hommes, cela signifie que la grande majorité des hommes ne savent pas comment donner envie aux femmes de faire de l’anal et ne sont pas au point techniquement. Deuxièmement, si j’arrive à faire de l’anal avec 90% des femmes que je rencontre, cela montre non seulement qu’il n’y a plus une catégorie de femmes qui font de l’anal et une autre non mais qu’il y a une méthodologie pour leur donner envie de le faire et de recommencer. Et même celles qui m’ont dit ne jamais avoir fait de l’anal ou qui m’ont fait comprendre que ça ne les tentaient pas de recommencer l’expérience ont toutes fait de l’anal avec moi, elles ont toutes aimé et recommencé.


 2 APPROCHES POUR FAIRE DE L’ANAL

Il y a 2 approches pour faire une première fois de l’anal avec une femme. La première approche, que tout le monde utilise et qui a taux de réussite assez faible, consiste à demander à sa partenaire si elle veut faire de l’anal ou non. Et la seconde approche, que personne n’utilise et qui a un taux de réussite plus élevé, consiste à ne rien demander mais d’être à l’écoute des sensations de sa partenaire. Et il faut savoir aussi que les réactions des femmes seront différentes si l’homme s’adresse à celles-ci dans le cadre d’une relation de couple ou d’un plan cul.

1ERE MÉTHODE : POSER LA QUESTION

Dans le cadre d’une relation de couple

Dans le cadre d’une relation de couple, beaucoup d’hommes posent la question à leur femme  “est-ce que tu veux faire de l’anal ? Ça te dirait d’essayer la sodomie ? Bla bla bla…”. Néanmoins, le fait de poser la question expose l’homme à de nombreux refus préventifs de la part des femmes. Pourquoi des refus préventifs ? Car beaucoup de femmes se réfèrent soit aux mauvaises expériences de leurs amies qui ont eu de mauvais partenaires, soit à leur propre mauvaise expérience avec de mauvais partenaires précédents. Et il y a aussi les femmes qui kiffent la sodo quand elles font des plans cul mais qui n’en font jamais quand elles sont en couple car elles ont peur de l’image négative que leur mec pourrait avoir d’elles. Donc voilà, maintenant vous savez pourquoi les filles refusent souvent de faire de l’anal quand un homme leur pose la question.

Dans le cadre d’un plan cul

Pour les hommes qui ont une partenaire dans le cadre d’un plan cul ou d’une aventure d’un soir, sachez que les femmes détestent qu’un homme leur pose une question sur comment baiser ou leur demande l’autorisation de faire telle ou telle chose. Non seulement elles vont refuser sa requête parce qu’il aura fait l’erreur de demander et en plus elles vont probablement refuser un second rendez-vous de baise car elles vont voir un homme qui n’est pas suffisamment sûr de lui et entreprenant. Le plan cul c’est très souvent quelque chose d’exigeant et d’éliminatoire. Donc l’homme doit quasiment faire un sans faute pour rester dans la course sinon il se fait dégager et rapidement.

2EME MÉTHODE : NE PAS POSER LA QUESTION MAIS ÊTRE A L’ÉCOUTE DES SENSATIONS DE SA PARTENAIRE

Voyons maintenant la deuxième méthode qui passe par une communication non verbale. Celle-ci consiste à connaitre l’approbation ou la désapprobation de sa partenaire à faire de l’anal uniquement en observant les réactions de sa gestuelle et de son comportement.

Dans le cadre d’une relation de couple

Alors pour les hommes qui sont dans une relation de couple et qui veulent faire une 1ère sodo, le mieux c’est de donner envie non pas en discutant ou en négociant mais en excitant suffisamment la femme pour que ce soit son corps qui le réclame. Et pour cela, il va falloir la stimuler par étape et avec une connaissance maîtrisée de la pénétration anale. Il n’y a rien de plus facile de donner envie à une femme de faire de l’anal pendant une séance de baise si vous la stimulez analement au moment où elle a atteint son niveau maximum d’excitation. Pourquoi à ce moment là et pas avant ? Parce qu’une femme est toujours prête à faire des nouvelles expériences érotiques qu’elle n’a jamais faites à condition que son excitation soit au maximum.

Après quand je dis ne pas parler, cela ne veut pas dire être muet non plus. Ça signifie de ne pas parler pour négocier à faire de l’anal. Mais quand vous débutez, n’hésitez pas à demander pendant la pénétration anale si tout va bien du côté de la fille pour que vous adaptiez votre vitesse et la profondeur de la pénétration selon son ressenti. Après avec l’expérience, vous n’aurez même plus besoin de communiquer avec des mots pour connaître son ressenti. Vous allez comprendre toutes ses sensations juste en regardant son corps bouger, se crisper, se détendre, se cambrer, en regardant les expressions sur son visage, en écoutant les variations du rythme de sa respiration, etc.

Dans le cadre d’un plan cul

Dans le cadre d’un plan cul, l’homme a toutes les probabilités de pouvoir faire de l’anal naturellement et sans avoir besoin d’aborder le sujet car c’est un contexte où les femmes recherchent des sensations plus fortes. Par conséquent, elles sont plus décomplexées et offrent une plus grande liberté d’action aux hommes pour qu’ils leur procurent un maximum de sensations. Comme je l’ai dit précédemment, elles sont plus aptes à faire de la sodomie quand elles font des plans cul que lorsqu’elles sont en couple. Néanmoins dans un plan cul, tout est rapide et on a pas le temps de prendre son temps. Par conséquent, si vous avez affaire à une fille à qui la sodo demande plus de temps de préparation, oubliez la sodo et passez à autre chose. Je rappelle encore une fois que le plan cul est une épreuve exigeante et éliminatoire. Donc si vous passez trop de temps sur une technique qui n’aboutit pas, il y a un risque de blâme et d’élimination pour le prochain rendez-vous.


LES TECHNIQUES POUR PASSER A LA SODOMIE

Vous avez vu les 2 méthodes d’approches alors passons aux techniques qui vont finir de convaincre une femme à vouloir faire de l’anal.

MONTER LE NIVEAU D’EXCITATION AU MAXIMUM

Il faut savoir que chez une femme, il est très facile de faire n’importe quelle technique de cul à condition d’avoir au préalable fait monter son niveau d’excitation de manière très, très élevée. En dessous, cela ne fonctionne pas. Alors, n’hésitez pas à faire tout ce qu’il faut pour l’exciter un maximum.

CRÉER L’ENVIE AVEC LA DOUBLE EXCITATION

C’est au moment où la fille est excitée à son paroxysme qu’il va falloir lui créer l’envie de faire de l’anal. Pour cela, on va utiliser le principe que j’appelle la double excitation. Vous allez stimuler à la fois sa chatte en la doigtant ou en la baisant et son anus, sur lequel vous aurez mis de la salive, en le caressant puis en le doigtant. En faisant ça, vous lui créez une double excitation. Et pour les meilleurs d’entre vous, il y a même une triple excitation qui se fait uniquement manuellement en stimulant anus, chatte et clito. Je vais vous donner 2 de mes techniques perso. Quand la fille est sur le dos, je lui doigte la chatte et avec la même main je lui mets le petit doigt dans le cul. Ça fait une petite double pénétration et ça augmente son excitation. Et ensuite quand je la baise, j’utilise le même principe. Je prends la fille en levrette, je mets de la salive sur son cul, je fais des petites cercles dessus avec mon pouce et je le rentre progressivement. Fais comme ça, ça passe tout le temps.

LE TEMPS DE DILATATION AVEC LE DOIGTAGE ANAL

Le temps du doigtage anal va dépendre selon si la fille est débutante ou expérimentée. Pour savoir son niveau, c’est très simple. En pénétrant avec le doigt, chez les débutantes, c’est toujours serré et ça rentre difficilement. Par conséquent, il faut y aller lentement, progressivement, 1cm par 1 cm. Et je vous conseille fortement du lubrifiant pour les débutantes. Chez les femmes expérimentées, leur anus est plus souple et la pénétration du doigt se fait facilement donc vous pouvez diminuer le temps de préparation.

SODOMIE MAIS AVEC LUBRIFIANT

Une fois que vous avez créé l’excitation, suscité l’envie de faire de la sodomie avec la technique de la double excitation et commencé à la dilater avec vos doigts, alors là vous pouvez passer à la sodo. Pour la pénétration de la bite, je vous conseille fortement d’utiliser du lubrifiant qu’elle soit débutante ou expérimentée. Pour les débutantes, cela facilitera leur initiation et leur sera plus confortable et vous avez plus de probabilités qu’elle fasse à nouveau de l’anal. Et pour les femmes expérimentées, le lubrifiant va maximiser leur plaisir. Ensuite concernant la pénétration de la bite, allez y tout doucement 1cm par 1 cm histoire que la fille s’habitue. Vous faites ça pendant environ 3, 4 minutes, le temps que son anus se décontracte entièrement. Si elle est un peu crispée, c’est qu’il faut continuer d’y aller lentement, doucement et progressivement. Et si elle est détendue normalement, là vous pouvez augmenter le rythme et la profondeur progressivement.

TOUJOURS CHANGER DE PRÉSERVATIF POUR REVENIR A LA PÉNÉTRATION VAGINALE

Une des règles absolues est de toujours changer de préservatif quand on passe de la pénétration anale à vaginale. Pourquoi ? Car c’est une question d’écosystème à l’intérieur du corps. Il y a un écosystème du côté anal et un autre différent du côté vaginal et ils sont incompatibles. Si vous ne respectez pas ce principe, vous risquez de créer des infections vaginales chez la femme, des cystites, etc. Et vous diminuez vos chances qu’elle renouvelle l’expérience.


CONCLUSION

Vous avez toutes les bases pour donner envie à une femme de faire de l’anal et toutes les techniques pour lui donner du plaisir et non de la douleur. Maintenant je n’ai plus qu’à vous souhaiter bonne baise !

copyright rights