Le phénomène Fifty Shades of Grey

Fifty shades

English version – Pour commencer, je vous informe que j’ai lu le premier livre Fifty Shades of Grey et j’ai regardé son adaptation en film au cinéma non pas parce que j’aime cette saga mais plutôt parce que toutes les femmes y compris mes clientes la connaissent.

LA DIFFÉRENCE ENTRE LE LIVRE ET LE FILM

Il y a en effet une différence. Le livre est plus sérieux, plus hard et il est destiné à un public adulte. Le film est beaucoup plus léger, avec de l’humour, avec des scènes à peine érotiques et destiné à un public plus jeune. Le film a pour objectif de faire connaître la saga des Fifty Shades au public qui ne la connaissait pas encore. Et pour cela, il a fallu adoucir son adaptation sur les grands écrans pour éviter la censure et toucher un maximum de spectateurs. Bref, on a plus un film pour ados qui ressemble à Twilight, qu’un film érotique. Voilà pourquoi il y a une grande différence entre le livre et le film et que beaucoup de gens préfèrent le livre.

L’HISTOIRE DE FIFTY SHADES

Elle est très simple. On a transformé l’histoire romantique et chevaleresque du prince charmant riche avec sa belle et pauvre servante en une histoire contemporaine romantique et érotique avec un homme d’affaire riche, gentleman et une belle et pauvre étudiante. C’est l’histoire de Cendrillon mais avec du sexe.

MR GREY, UN DOMINATEUR SOUMIS A SON DESIR

Bon, Mr Grey a pas mal de démons intérieurs qu’il n’a pas résolu. Je dirai même que s’il les avait résolus, il n’y aurait plus d’histoire. C’est un dominateur avec une allure charismatique, mystérieuse et qui s’interdit de tomber amoureux par peur de perdre le contrôle de ses émotions. Seulement, le jour arrive où il tombe amoureux et cela le bouleverse. Il n’arrive plus à contrôler ses émotions et devient fragile. Bref, on découvre un enfant qui se donnait une apparence d’homme. Et donc, pour pouvoir dominer sa belle Anasatasia Steele, il est obligé de se soumettre à ses volontés et sa conception d’une relation. Qui domine qui ? Qui soumet qui ? Vous avez maintenant la réponse. Attention spolier : Mr Grey est un canard !

MR GREY REFLÈTE T-IL LA RÉALITÉ ?

Il s’avère que j’ai rencontré, parmi tous les plans à 3 que j’ai fait, beaucoup d’hommes se disant être dominateurs. Ils n’ont rien avoir avec le stéréotype de Mr Grey en costume cravate et millionnaire. Il y a de tout, des gens riches, des pas riches, avec et sans costume. En fait, ils sont présents dans toutes les classes sociales. Toutefois, ils ont un point commun au niveau comportemental avec Mr Grey. Ils s’imaginent qu’être dominateur c’est attacher sa conjointe, faire preuve d’un peu de force, de sévérité, etc. Mais beaucoup d’entre eux n’ont pas remarqué que, comme Mr Grey, ils étaient soumis à leur propre désir de vouloir dominer et par conséquent à leur femme. Comment ? Déjà parce qu’ils ont besoin de l’autorisation de leur femme pour faire telle ou telle chose de domination. C’est donc elle qui contrôle ce que le mec a le droit de faire ou non. Ensuite, ils ont besoin que leur femme reste auprès d’eux pour la dominer. Si elle s’en va, ils ne peuvent plus dominer personne donc ils vont tout faire pour la garder en se soumettant à toutes ses volontés. Au final, j’ai vu plus de femmes dominer des hommes par leur soumission que des hommes dominer réellement des femmes.

LE VÉRITABLE COMPORTEMENT D’UN DOMINATEUR

Un vrai dominateur ne peut dominer et se soumettre à la fois par des concessions. C’est contradictoire et par conséquent incompatible. La pure domination n’offre aucun compromis, ne demande aucune autorisation et demande du détachement. Si l’homme est dans l’optique de faire de la pure domination et que la femme refuse alors il lui faut soit la convaincre sans faire de compromis, soit changer de femme. Voilà la définition qui se rapproche le plus d’un vrai dominateur.Copyright