La fausse timide qui demande un Sensuel et fini par un Rocco

Femme blonde allongée sur le lit d'un hôtel

English version – J’ai rendez-vous pour un massage érotique dans un hôtel de luxe sur Paris avec une nouvelle cliente. Il est 21h et je me présente à la réception où je dis au réceptionniste d’informer Mademoiselle X de mon arrivée. Je traverse le grand hall et monte à sa suite. Une très belle jeune femme blonde aux cheveux longs m’ouvre et se présente à moi en parlant anglais. Après m’être présenté à mon tour, cette jeune touriste m’explique qu’elle vient d’un pays du nord de l’Europe, qu’elle a un copain et que c’est un couple libre. Je lui demande ensuite quel massage érotique elle a choisi et elle me répond que c’est difficile de choisir car elle est timide.

Je lui rappelle alors chacun de mes massages en expliquant rapidement leurs caractéristiques puis elle choisit le massage érotique Sensuel en me disant que les autres sont trop dynamiques. Elle me dit qu’elle veut la version naturiste. Je prépare la musique, mets une serviette sur le lit puis lui dis de se déshabiller entièrement. Et étonnement, elle fait sa gêner, celle qui n’ose pas. Elle me demande de me déshabiller le premier. Ça me fait sourire alors je me déshabille entièrement puis elle fait de même et s’allonge toute nue sur le lit.

Je la rejoins, m’assoie sur ses fesses puis commence par lui masser le dos en guise d’introduction. Deux minutes à peine s’écoulent et elle me demande confirmation si c’est bien un massage érotique ou si je lui fais un massage relaxant. Alors je l’informe que c’est bien un massage érotique mais qu’il commence par un massage du dos avant. Constatant son impatience de voir la partie érotique commencer, j’abrège le massage du dos et commence à masser son entre jambes. Elle me dit c’est très agréable mais que ce n’est pas encore assez chaud. Je lui réponds alors que je fais le massage soft qu’elle m’a demandé en début de séance. Elle me demande alors quels sont les autres massages plus chauds et je lui réponds le massage Kama. Elle me demande de lui montrer à quoi il ressemble. Je pars donc sur un Kama et pareil, elle me dit à nouveau que ce n’est pas assez chaud.

Vincent : Mes massages sont ennuyants n’est-ce pas ? Dis-je en rigolant.
La jeune touriste : Non non pas du tout, ils sont très agréables. Me dit-elle embarrassée pensant m’avoir vexé.
Vincent : Si si, ils sont ennuyants. Je souris en voyant qu’elle me prend pour un timide. Je souris car elle est loin du compte.
Vincent : On va passer à autre chose. Lève toi, on va aller dans la salle de bain.

Surprise, elle me suit sans savoir pourquoi je l’emmène là bas. Je la fais monter dans la baignoire et commence à faire couler l’eau chaude de la douche. Je prends une de ses jambes que je soulève, je la pose sur le rebord de la baignoire puis je plaque la jeune femme contre moi. Cette fois-ci, on va passer aux choses sérieuses. L’intensité dans mon attitude et mon regard a changé. Ce n’est plus le masseur érotique qu’elle a en face d’elle mais le lion. Et elle le sait, elle le sent. Nos corps fusionnent et la chaleur est caniculaire. Ses mains sont agrippées à moi et des « Oh my god ! » et « It is so good » sortent de sa bouche. Elle est maintenant en transe et ne me demande plus s’il y a plus chaud.

Après de longs instants de plaisir sous la douche, j’interromps celle-ci et lui dis qu’on va retourner dans la chambre. Nous nous séchons et repassons dans la pièce à coté. Je lui dis de s’allonger sur le lit. Je la rejoins et écarte ses jambes avec énergie. La suite l’a tout aussi plu que dans la salle de bain. A la fin, elle m’a dit avec un sourire « Ça se voit que tu as fait du porno. On voit que tu es un professionnel ». Je lui réponds que c’est pour ça que j’ai du succès.Copyright