La femme qui portait un collier d’esclave

massage érotique collier esclave

English version Comment dire. C’est une histoire érotique très particulière. J’ai rendez-vous pour un massage érotique à Paris dans un hôtel pour voir un couple à qui je dois faire un massage Kama à la femme. Je rencontre le mari à la réception de l’hôtel et je tâte le terrain en posant des questions pour savoir si sa femme est au courant du massage érotique, si elle est stressée, excitée, etc. Il me répond qu’il faut que ce soit très soft. Alors je me dis que le fait d’avoir choisi ce massage n’est pas judicieux. Donc 1ère contradiction, prendre le massage naturiste Kama qui est plus que torride et me demander que ce soit soft. Il me dit ensuite que sa femme a un plug anal. Donc, je me dis, au moins elle sera pas timide si elle me reçoit avec un gode dans le cul, c’est déjà ça.

On se dirige vers la chambre et nous y entrons. Je vois sa femme toute nue allongée sur le dos avec un masque sur les yeux. Je lui dis bonjour et pas de réponse. J’essaye de la faire parler un peu en me présentant mais pas un mot, ni un sourire de sa part. Visiblement elle n’a envie de parler. Tu sens que tu vas bien t’amuser quand c’est comme ça. Je prépare ma musique, je passe dans la salle de bain me laver les mains, et je reviens auprès du couple.

Je dis que je vais commencer le massage et que pour cela il faut qu’elle se retourne sur le ventre. Elle se retourne et s’allonge mais pas entièrement. Elle s’allonge en prenant appui sur ses avant bras comme une position de gainage pour travailler les abdos. Je me dis pourquoi ? Et quand je me penche sur elle pour masser son dos, j’ai ensuite compris. Son collier n’était pas tout à fait un collier ordinaire. De loin, je n’avais pas prêté attention. Mais de plus prêt, c’était un collier métallique épais comme en fonte avec un anneau pour y accrocher une chaîne ou une laisse. Et son collier devait assurément l’empêcher de s’allonger complètement.

Donc je résume, j’ai en face de moi une femme avec les yeux bandés, un collier d’esclave et un plug anal entre les fesses. Normalement, on pourrait se dire qu’avec tout ça elle ne serait pas prude ? Et bien non. D’une voix tremblotante, elle me demande de ne pas la toucher avec mon corps car ça la gêne. Je peux juste la toucher avec les mains. Mon torse touchait son dos et visiblement c’était trop érotique pour elle. Je respecte sa demande. Je vois que, tout le long du massage, elle croise et sert ses jambes à fond et qu’elle tremble comme une feuille. J’arrête le massage érotique et lui fais uniquement un massage relaxant. Un bon vieux massage musculaire à l’ancienne. Rien d’érotique mais ça fait passer le temps. Je termine la séance comme ça, je ne demande à personne s’ils ont apprécié ou non et je repars.

Passons à l’analyse. Il y a deux explications possibles. Soit cette femme se donne un rôle de femme esclave et elle attend que je la force à aller plus loin dans son jeu de domination et de soumission. J’ai déjà vu ce cas de figure et habituellement on en discute avant pour que les choses soient bien claires. Soit elle se soumet et obéit à son mari en faisant des trucs dont elle n’a absolument pas envie. Dans les 2 cas, étant donné qu’elle ne parlait absolument pas, impossible pour moi de savoir le vrai du faux. Donc j’ai joué la carte de la prudence en changeant par un massage relaxant.

Copyright