La jeune femme et son arsenal de sextoys alignés sur son lit

massage sextoys

English version J’ai rendez-vous avec une nouvelle cliente pour un massage érotique à Paris à son domicile. Je sonne à son interphone, je monte chez elle et je découvre une jeune femme d’environ la trentaine. Elle m’invite dans son salon où on fait les présentations. On discute quelques minutes puis elle m’explique que c’est son premier massage naturiste. Je lui réponds que cela ne m’étonne pas car je suis le seul à en faire. Elle me dit qu’elle a beaucoup d’expérience avec les hommes et se vantent un peu auprès de moi pour me montrer qu’il va falloir que je sois à la hauteur. Aucun problème, elle peut te vanter autant qu’elle veut. J’ai plus d’expérience qu’elle et que toutes les personnes de son immeuble et de sa rue le tout réuni. J’écourte ensuite notre conversation et lui dis que je vais préparer mes affaires pour son massage.

Elle m’accompagne jusqu’à sa chambre et je découvre sur le lit un arsenal de sextoys parfaitement alignés. Quand je vous dis un arsenal, c’est un arsenal. On aurait dit une saisie de police. Il devait y en avoir autour d’une vingtaine, de toutes les formes et de toutes les tailles. Pour la taquiner, je lui demande si elle fait un trafic de sextoys. Elle me dit non, que c’est pour moi. Que je peux en utiliser sur elle. Comme elle m’avait pris un peu de haut au début, je lui réponds que je suis le Body Expert, que les jouets sont pour les débutants ou les filles toutes seules. Je lui dis qu’elle peut les ranger. Je vois un mélange de déception et de choc psychologique sur son visage. Elle se dit qu’elle va s’ennuyer. Mais elle ne sait pas ce qui l’attend réellement.

Je lui dis qu’on va changer le programme. Elle m’a demandé le Massage Sensuel mais vu l’arsenal sur le lit je lui dis que c’est trop soft pour elle. Je lui dis de prendre le massage naturiste Kama sinon elle va s’ennuyer. Le Sensuel, c’est pour les timides. Elle accepte et je vire tous ses jouets de gamin du lit. Je les mets sur ses étagères et partout où il y a de la place. Elle rangera tout ça après. J’installe ma musique, mes serviettes et je lui dis qu’elle peut maintenant se déshabiller. Elle se mette toute nue et s’allonge sur le lit. Je me déshabille et je la rejoins.

Je lui dis de s’asseoir sur les genoux et fais pareil en me collant contre elle derrière. Je commence direct par le côté érotique, pas de massage du dos. Mes mains glissent sur ses bras, ses seins. Elle frémit à chaque passage. Elle penche la tête et la colle contre moi. Mes mains descendent le long de son corps et écartent ses jambes. Je sais déjà qu’elle mouille. Je remonte vers ses seins et redescends lentement en passant entre ses jambes. Elle tourne sa tête vers moi et me regarde déjà en me demandant de la baiser. Au bout de combien de temps déjà ? Ha oui 3 minutes. Je peux vous dire que pour certaines filles 3 minutes c’est long. Il y en a qui se disent « bon alors qu’est ce qu’il fait, quand est-ce que ça commence. » Alors je la chauffe à fond. Je la regarde comme un prédateur comme si j’allais la baiser. Je frôle mes lèvres contre les siennes. Je bouge mon bassin contre ses fesses dont elle sent mon sexe complètement dur. Je ne lui laisse aucune minute de répit. Je lui fais monter son rythme cardiaque comme jamais jusqu’à la fin de la séance.

A la fin je lui demande, en connaissant la réponse, si elle regrette l’absence de sextoys. Elle me répond en souriant que non, vu comme ça ce n’était pas nécessaire. Elle rajoute qu’elle ne s’attendait pas à ce que ce soit aussi chaud. Je lui dis que c’est pour ça que je suis un professionnel.

Copyright