Pour beaucoup d’hommes, l’orgasme chez les femmes est un mystère. Certains hommes ne savent pas du tout en procurer, d’autres y arrivent avec une femme et n’y arrivent pas avec une autre, d’autres procurent des orgasmes sans comprendre pourquoi, etc. Donc je vais tout vous expliquer pour que l’orgasme chez les femmes n’ait plus aucun secret pour vous.


L’ORGASME VISIBLE ET FANTÔME

Pour commencer, il y a 2 catégories de femmes qui ont des orgasmes : celles chez qui c’est visible, et celles chez qui c’est invisible.
– Chez les femmes où l’orgasme est visible, vous allez retrouver des facteurs similaires aux hommes tels que des contractions du corps, un gémissement final de plaisir, et un arrêt du rapport.
– Quant aux femmes où l’orgasme est invisible, il n’y a aucun signe visuel, sonore, ou autre qui puisse informer l’homme que sa partenaire a eu un orgasme, ni à quel moment. Les orgasmes de cette catégorie de femmes sont sans contractions du corps, sans gémissement orgasmique particulier, et ils leur permettent de continuer de baiser sans faire d’interruption. J’appelle ça l’orgasme fantôme. Pour les hommes qui savent qu’ils baisent avec ces femmes aux orgasmes invisibles et qui veulent savoir quand elles vont jouir, le seul moyen est de leur demander à l’avance de dire quand elles vont jouir.


L’ORGASME CLITORIDIEN, VAGINAL, ET ANAL

Les femmes peuvent avoir 3 types d’orgasmes : le clitoridien, le vaginal, et l’anal. La plupart des femmes ne savent jouir que d’une manière soit parce qu’elles méconnaissent leur corps, soit parce que leurs partenaires ne sont pas suffisamment performants. Rare sont celles qui savent jouir de plusieurs manières différentes.

L’orgasme clitoridien

L’orgasme clitoridien est le plus courant car cela nécessite peu de techniques aux hommes pour le procurer. Une stimulation correcte avec les doigts ou la langue permettent de procurer facilement des orgasmes clitoridiens. Par ailleurs, les femmes y sont plus réceptives car beaucoup ont appris à atteindre l’orgasme en se masturbant le clitoris.
Toutefois, on retrouve aussi des femmes qui ne connaissent pas l’orgasme clitoridien car elles n’ont pas développé leurs sensations suite à une fréquence de masturbation insuffisante ou inexistante, mais aussi à cause de partenaires inexpérimentés.

L’orgasme vaginal

L’orgasme vaginal touche beaucoup moins de femmes que le clitoridien. Beaucoup de femmes ont du mal à l’atteindre avec un homme, et certaines ne l’ont jamais atteint. Ce n’est pas une question d’absence de réceptivité, mais un problème de performances du partenaire.
Là encore, beaucoup d’hommes ne connaissent ni les systèmes d’angles de pénétration, ni la vitesse adéquate pour procurer un orgasme vaginal.

L’orgasme anal

L’orgasme anal est plus minoritaire car les femmes sont réticentes à pratiquer la sodomie avec des hommes inexpérimentés en la matière. Néanmoins, celles qui pratiquent la sodomie sont très nombreuses à l’atteindre, et trouvent l’orgasme anal plus puissant que le vaginal ou clitoridien. Parmi ces femmes, certaines abandonnent même la pénétration vaginale pour ne faire plus que de l’anal.
Toutefois, c’est une erreur technique de parler exclusivement d’orgasme anal, car celui-ci est procuré par une stimulation anale et vaginale simultanée. Durant la sodomie, la bite va créer à la fois une friction sur les parois anales et des pressions sur les parois vaginales qui juxtaposent. L’orgasme par la sodomie est en fait la conséquence d’une double stimulation, et c’est en fait pour cela que les femmes qui l’atteignent le trouvent plus puissant que les autres.


MORPHOLOGIES ET ORGASME

La facilité ou la difficulté d’une femme à atteindre l’orgasme dépendra des connaissances anatomiques et du niveau de performance de son partenaire comme indiqué précédemment, mais aussi de la morphologie de la femme.
Il faut savoir que chaque femme a une morphologie différente selon son âge, ses origines, sa corpulence, si elle déjà eu un enfant ou non, etc. Chacun de ces critères va faire qu’une femme aura une inclinaison du bassin, une profondeur et une largeur de chatte différente, ce qui va modifier les emplacements des zones à stimuler et les manières de les stimuler. Les hommes qui veulent maitriser l’orgasme féminin devront obligatoirement adapter leurs techniques et leurs angles de stimulation par rapport aux différences anatomiques de leur partenaire.


LES FEMMES AUSSI PEUVENT ÊTRE PRÉCOCES

Vous avez déjà tous entendu parler des éjaculateurs précoces chez les hommes. Mais est-ce que vous saviez que certaines femmes pouvaient avoir aussi des orgasmes précoces ? Et bien c’est le cas. Et j’appellerai ces femmes les jouisseuses précoces.
Je me suis donc rendu compte qu’il existait des jouisseuses précoces lorsque j’ai rencontré plusieurs femmes qui ont eu un orgasme en moins de 2 minutes, sans qu’on est encore commencé à baiser, juste en stimulant à peine avec les doigts. Leur réaction était tellement disproportionnée, par rapport à l’intensité de la stimulation que je faisais, que ça m’a laissé interrogatif. Jusqu’à ce que je comprenne que ces femmes avaient, exactement comme certains hommes, une hypersensibilité physique et une impossibilité de contrôler leur corps. La seule différence entre les hommes et les femmes, c’est que la précocité touche environ 40% d’hommes contre 1% de femmes.


LE MULTI-ORGASME

Orgasme femmePar ailleurs, il y a aussi les femmes qu’on appelle les multi-orgasmiques. Ce sont des femmes qui enchaînent orgasme sur orgasme.
Alors les hommes peuvent se dire c’est fantastique de procurer autant de plaisir. Mais encore une fois, tout dépend si elle le contrôle ou non.
Quand vous avez à faire à une femme qui est hypersensible, qui n’arrive pas à contrôler son corps, et qui est obligée de s’interrompre toutes les 2 minutes à chaque orgasme, ça casse énormément le rythme et le plaisir pour l’homme. En fait ces hommes rencontrent exactement le même problème que les femmes qui baisent avec des hommes éjaculateurs précoces. Ces derniers ont la capacité de recommencer plusieurs fois d’affilés, mais en étant obligés de faire une multitude de pauses entre chaque reprise.


POURQUOI CERTAINES FEMMES N’ONT PAS D’ORGASME ?

Il faut savoir que certaines femmes n’arrivent pas à atteindre l’orgasme et les causes de ce blocage peuvent être multiples.

Manque de performance de l’homme

La 1ère cause qui fait qu’une femme ne puisse pas avoir d’orgasme, c’est le manque de performance du partenaire masculin. Quand les hommes ne savent pas suffisamment exciter une femme, ne maitrisent pas le cunni, ne sont pas suffisamment endurants, ne maitrisent pas les angles de pénétration, etc, forcément le plaisir de la femme n’atteint pas son paroxysme et son orgasme ne vient pas.

Traumatismes liés à des agressions sexuelles

Ensuite, il faut prendre en compte les femmes qui ont eu des traumatismes suite à des agressions sexuelles. Il y a beaucoup de femmes qui ont subi des viols, tentatives de viol, attouchement, inceste, pédophilie, etc. Et ces femmes n’ont plus du tout le même rapport au plaisir du sexe que les autres femmes n’ayant jamais vécu ces situations. Chez les femmes victimes d’agression sexuelle, il peut y avoir un blocage psychologique sur lequel les hommes devront travailler avec habilité et du temps pour leur faire retrouver du plaisir.

Manque d’expérience et de partenaires

Parmi les femmes qui n’ont jamais eu d’orgasme, il y a également celles qui ont eu très peu de partenaires et qui ont donc acquis très peu, voire aucune expérience.
Les hommes sachant procurer des orgasmes aux femmes étant très rares, moins une femme aura rencontré de partenaires, moins elle aura eu de probabilités de découvrir l’orgasme.
Et inversement, les femmes ayant eu de nombreux partenaires connaissent plus souvent l’orgasme, car elles ont eu plus d’occasions pour rencontrer des hommes performants.

Parmi ces femmes sans expérience et qui découvrent tardivement les plaisirs du sexe, on retrouve également des femmes qui ne se sont jamais masturbées, et n’ont jamais développé leurs sensations pour aller à l’orgasme. Et mon expérience m’a montré que ces cas sont loin d’être rares.

Le vibromasseur, l’ennemi des femmes

Dans la famille des sextoys, il y en a un qui est un outil à double tranchant, et c’est le vibromasseur. D’un côté, ses vibrations procurent des orgasmes aux femmes en solo. Mais de l’autre côté, une utilisation régulière d’un vibromasseur habitue le corps des femmes à jouir uniquement avec des vibrations. Résultat, de plus en plus de femmes éprouvent des difficultés ou n’arrivent plus à jouir sans vibrations et de manière naturelle avec des hommes.

Alimentation trop grasse ou trop sucrée

Autre catégorie, celle des femmes dont les terminaisons nerveuses ont été altérées par une alimentation industrielle excessive conduisant à la diminution de leurs sensations, et les empêchent d’atteindre l’orgasme.
On constate que les femmes en surpoids qui ont une alimentation trop grasse ont moins de sensations que les femmes minces. Les aliments gras favorisent le développement de la masse graisseuse à l’intérieur de la chatte, ce qui a pour conséquence de diminuer, voir de supprimer toutes sensations.

Une perte de sensations est également présente chez certaines femmes atteintes d’un diabète lié à une surconsommation de sucre. Une trop importante consommation de produits sucrés provoque un dérèglement hormonal chez les femmes qui diminue leur libido. L’excitation étant diminuée, il leur est ensuite très difficile, voire impossible pour certaines, d’éprouver une envie sexuelle, de ressentir du plaisir, ou d’atteindre l’orgasme.


COMMENT FAIRE JOUIR UNE FEMME ?

Pour faire jouir une femme, il suffira simplement que l’homme maitrise une ou plusieurs des compétences suivantes : les techniques de doigtage et du cunnilingus, les angles de pénétrations, la sodomie, et le mode Alpha. Avec cela, n’importe quel homme pourra procurer un orgasme à n’importe quelle femme.
Pour apprendre ces techniques, je vous invite à vous procurer mon livre technique sur le sexe « L’Art de Baiser ».


CONCLUSION

Vous connaissez désormais tous les principes fondamentaux qui concernent l’orgasme. Vous savez qu’il existe 2 catégories de femmes avec leurs orgasmes visibles et invisibles, 3 orgasmes tel que le clitoridien, le vaginal, et l’anal, des morphologies corporelles différentes, des femmes précoces, des femmes multi-orgasmiques, et d’autres aux morphologies différentes. Et pour terminer, vous savez également pourquoi certaines femmes ont des difficultés à avoir un orgasme, ou n’en ont pas. Bref, vous êtes dorénavant incollable sur l’orgasme féminin.