Les difficultés sexuelles des femmes atteintes d’obésité

English version – On me pose régulièrement des questions sujettes à moquerie si j’ai déjà baisé des filles obèses et quelles sont les sensations. Alors j’ai rédigé un article pour mieux faire comprendre les difficultés qu’elles peuvent rencontrer et apporter un peu plus de tolérance à leur égard. Bien qu’on retrouve beaucoup de témoignages de femmes atteintes d’obésité, il y en a très peu de leur partenaire masculin. Alors je vais développer le sujet. Lorsque je parle d’obésité, je ne parle pas d’un simple surpoids ou d’être gros. Je parle d’une obésité réelle et celle qui dépasse le seuil des 110kg.

Bien que tout le monde sait que je baise beaucoup de mannequins, je dis toujours aussi avoir baisé avec 4 ou 5 femmes obèses. Je ne fais pas de casting quand je baise. Je baise des minces, des obèses, des anorexiques, des femmes petites, des femmes grandes, des brunes, des blondes, des sourdes et muettes et plein d’autres encore. Je n’aurai pas pu avoir une connaissance complète des femmes si je n’avais étendu les catégories. Et quand j’ai rencontré la première femme atteinte d’obésité, j’ai appris énormément de choses sur les difficultés qu’elles et leur partenaire masculin pouvaient rencontrer.

Même si mon plaisir a été très diminué car il y a plein de choses qu’on ne peut pas faire du à la taille importante de leur corps et à leurs douleurs articulaires, je peux vous dire que je les ai baisées en donnant le maximum comme pour n’importe quelle fille. Dernier point, je dis baiser et pas faire l’amour. Ce n’est pas parce qu’elles sont obèses qu’elles sont fragiles et qu’elles veulent obligatoirement de la délicatesse. Elles sont comme n’importe quelle femme, elles ont des envies variées et parfois des envies bestiales comme celles que j’ai vues.

Maintenant, voyons comment se situe le plaisir et quelles sont les difficultés qu’elles et leur partenaire masculin rencontrent. Pour commencer, elles peuvent donner le même plaisir que tout le monde avec la bouche ou les mains mais pas avec la pénétration vaginale. Sans oublier que ses sensations, pendant la pénétration vaginale, vont être très diminuées à cause de l’excès de masse graisseuse. Je vais vous expliquer pourquoi.

DES DOULEURS ARTICULAIRES

Les douleurs dans les articulations des genoux liées à leur poids étant trop importantes, celles-ci les empêchent de faire de nombreuses positions. Donc pas de levrette, pas de position sur l’homme, ni aucune position où elles ont les jambes fléchies et qui pourrait créer de la pression sur leurs genoux. Ça élimine là aussi presque 80% des positions.

DES DIFFICULTÉS D’ACCÈS A LA PÉNÉTRATION

C’est très difficile pour l’homme d’accéder au sexe de la femme parmi l’excès de masse graisseuse des fesses et des jambes. Là aussi, le partenaire masculin est obligé d’éliminer des positions qui ne favorisent pas l’accès à la pénétration.

PEU DE SENSATIONS PENDANT LA PÉNÉTRATION

Une femme atteinte d’obésité a un bassin plus élargi par la masse graisseuse et sa chatte est par conséquent plus large et dilatée. Une chatte moins serrée, c’est moins de frictions donc moins de sensations pour elle comme pour lui. Et visiblement, je vois que ça fait beaucoup moins d’effets que ce que cela devrait procurer. Quant à moi, c’est comme si je pénétrais du vide. J’ai beau me concentrer sur mes sensations, je ne sens vraiment rien. J’attribue aussi sûrement la diminution de sensations chez la femme atteinte d’obésité par la masse graisseuse à l’intérieur de la chatte qui doit recouvrir, compresser et diminuer l’efficacité du rôle des terminaisons nerveuses qui est de procurer des sensations. Ça c’est ma théorie.

CONCLUSION

Avant que j’ai mes expériences auprès de plusieurs femmes obèses, j’avais déjà entendu autour de moi des femmes obèses me parler de certaines difficultés qu’elles rencontraient dans leur sexualité. Mais on est toujours loin de soupçonner la diversité des difficultés quand on ne l’a pas vécu. L’obésité chez les femmes est un handicap qui affecte non seulement leur sexualité mais aussi celle de leurs partenaires masculins. Les femmes atteintes d’obésité voient leurs sensations diminuées très nettement comparé à celles qui ne le sont pas. Quant aux hommes, leurs sensations sont diminuées d’au moins 80%. Voilà, j’ai rédigé cet article dans un but pédagogique pour que vous ayez un aperçu plus concret des difficultés que les femmes obèses peuvent rencontrer sexuellement.

Copyright