Les techniques pour faire la meilleure fellation

Fellation

English version – Il y a d’un côté des femmes qui s’interrogent sur ce qui fait qu’une fellation soit bonne ou non et d’un autre côté, il y a celles qui connaissent certaines techniques mais qui en ignorent d’autres. Alors je vais vous faire part de mes conseils sexe et vous expliquer l’intégralité de ces fameuses techniques buccales pour donner un maximum de plaisirs.


QU’EST-CE QUI PROCURE DU PLAISIR DANS UNE FELLATION ?

Savoir ce qui procure du plaisir, c’est la base pour en donner. Et pourtant, après avoir interrogé beaucoup de femmes, je n’ai eu que des réponses fausses comme la langue, la bouche ou autre. Ce n’est rien de tout ça. Ce qui procure du plaisir c’est la température. Pour être plus précis, c’est le contraste entre la chaleur de la bouche et celle de la bite. Plus vous avez de différence de température entre les deux, plus vous créez de bonnes sensations. Si la différence de température est insuffisante, vous donnerez peu ou pas de sensations du tout.


3 PRINCIPES FONDAMENTAUX POUR BIEN SUCER

L’amplitude

Pour créer de bonnes sensations, il faut de l’amplitude c’est-à-dire que la femme doit enrober un maximum de superficie du sexe du mec. On en revient à cette histoire de température. Étant donné que c’est la température de la bouche qui procure du plaisir, si la femme ne prend en bouche que 15% ou 30% du sexe, elle ne lui donne alors que 15% ou 30% de plaisir. C’est tout aussi simple. Plus elle aura un maximum de son sexe dans la bouche en faisant une fellation profonde, plus elle créera de sensations chez lui.

La vitesse de la fellation

Mon autre conseil, c’est de varier le rythme car le linéaire c’est l’ennui. C’est la rapidité de la friction de la bouche qui va créer les bonnes sensations. Plus la femme fera des mouvements rapides, plus les sensations chez l’homme seront intenses. Vous constaterez aussi qu’il est plus facile de faire jouir un homme avec un rythme rapide que lent, tout simplement car c’est la rapidité qui procure le plus de sensations.

La pression de la bouche

La pression est un facteur lui aussi important. Un homme qui se fera sucer par une bouche trop légère aura l’impression de se faire sucer par du vent. Donc il faut gérer la pression de manière à ce qu’elle soit suffisamment importante, le tout en faisant attention de ne pas griffer avec les dents.


SUCER AVEC STYLE ET CRÉER L’ENVIE

Les positions

Il n’y en a pas beaucoup. Il y a celle assise à genoux, celle en levrette et la 69.

Lécher la bite

Pour commencer, la femme peut lécher avec sa langue la bite de son homme de bas en haut et en faisant quelques allers retours. C’est une introduction qui doit être courte car ça n’apporte que très peu de sensations. C’est plus un spectacle visuel mais un joli spectacle.

Mettre de la salive

Il est très important de mettre suffisamment de salive pour bien lubrifier et augmenter les sensations. Vous pouvez transformer cette action de manière érotique en faisant glisser lentement un filet de salive sur la bite avant de la prendre en bouche. Et pour celles qui veulent faire leur porn star, vous pouvez crachez sur la bite.

Sucer

Arrive le moment où la femme met le sexe de l’homme dans sa bouche. Elle a 2 options. Soit elle commence par y aller doucement et en augmentant progressivement à la fois la vitesse et l’amplitude, soit elle décide d’aller directement aux choses sérieuses en le suçant tout de suite rapidement et avec l’amplitude maximale.

Tapoter

La femme peut aussi faire une pause de quelques secondes en faisant tapoter la bite du mec 2, 3 fois sur sa langue ou contre son visage. Ces secousses vont créer quelques sensations supplémentaires.

Sucer et branler

Une femme qui branle un mec en même temps qu’elle le suce augmente la encore les sensations chez l’homme. Cela rajoute une excitation supplémentaire. Gardez à l’esprit qu’il faut garder les mêmes principes d’amplitude et de vitesse même pour la masturbation. Autre chose, la femme qui englobe les couilles du mec avec une main pendant qu’elle le suce, cela crée aussi de bonnes sensations grâce à la chaleur de la main.

Faire jouir l’homme

La femme aura le choix soit de le faire jouir en retirant sa bouche à temps avant l’éjaculation, soit de le faire jouir à l’intérieur de sa bouche. Les sensations sont plus importantes pour l’homme quand il jouit dans la bouche de la femme à cause de la température.

Avaler le sperme ou pas

Bon la, il n’y a pas de sensations physiques procurées chez l’homme. Cependant, cela lui procure plutôt un plaisir psychologique de voir la femme avaler ce qui lui a procuré un intense plaisir. Et pour celles qui ne sont pas adeptes d’avaler, le mieux c’est de le recracher mais avec style, de manière érotique et non en mettant la main devant la bouche en se précipitant vers la salle de bain comme si elles allaient vomir.

Fin de la fellation

Quand la femme a fait jouir l’homme avec toute sa panoplie de techniques de femme fatale, c’est le moment pour elle d’arrêter de sucer car le sexe de l’homme devient désagréablement sensible après avoir éjaculé. Une femme qui s’acharne à vouloir continuer de sucer après l’éjaculation va apporter des sensations relativement désagréables. A ce moment là, le mieux c’est qu’elle fasse uniquement quelques mouvements de langue pour lécher car le contact est plus léger.


LES CHOSES A NE PAS FAIRE

Ne pas mettre les dents

Il faut absolument éviter de mettre les dents. Une femme qui met les dents, c’est une catastrophe. Cela irrite la chair au bout de quelques minutes à peine. Non seulement elle ne donne pas de plaisir mais elle donne de la douleur à la place. Si une douleur s’est installée chez l’homme, cela peut aussi le contraindre à réduire le temps de baise après. Donc attention à ça.

La trahison du dentifrice

Ne sucez surtout pas un homme après vous être brossée les dents après un repas. Même après vous être rincée la bouche à la fin de votre brossage, vous risquez de lui brûler le sexe avec le menthol encore présent dans votre bouche. C’est une anecdote que j’ai vécu avec ma copine après un dîner. Je n’ai pas compris sur le moment pourquoi ça me brûlait. J’ai du l’interrompre en urgence et aller rincer ma bite sous l’eau quelques minutes afin de faire disparaître cette sensation de brûlure qui, même après avoir diminuée, est restée encore une bonne dizaine de minutes.

Sucer sous la douche, c’est bof

Il y a peu d’hommes qui le disent à leur copine pour éviter de les vexer ou autre mais un homme qui se fait sucer sous la douche ne ressent presque rien en terme de plaisir. On en revient à cette histoire de température. L’inconvénient de la douche chaude lors de la fellation, c’est que l’eau qui va couler sur le corps et la bite de l’homme va lui apporter de la chaleur. Et le problème, c’est que l’homme ne va plus différencier la chaleur de l’eau, de celle de la bouche de la femme qui le suce car les températures seront équivalentes et qu’il n’y aura plus suffisamment de contraste entre les deux. Le mieux, c’est de le sucer après la douche ou de rafraîchir légèrement sa bite avec de l’eau plus fraîche pour créer à nouveau un contraste de température.

Copyright