Une séance qui commence dans l’ascenseur

Ascenseur

English version – Voici l’histoire érotique d’une femme que j’ai vu la veille au soir avec son mari pour un massage naturiste Rocco et qui m’envoie un SMS pour prendre un second rendez-vous le lendemain pour le soir même. Je lui confirme le fait que c’est possible puis elle me dit qu’elle viendra me chercher au rez-de-chaussée et elle me demande si je peux lui enlever sa culotte dans l’ascenseur. Je lui réponds alors que c’est envisageable et lui dis à ce soir.

J’arrive au domicile de mon couple de clients et la femme vient me chercher au rez-de-chaussée vêtue d’une robe noire et arborant un sourire. Nous prenons l’ascenseur et lui demande combien il y a d’étages pour savoir le temps dont je dispose pour la chauffer un peu sans être dérangé. Je m’approche d’elle puis remonte sa robe légèrement où je mets mes mains sur ses fesses. Je saisie ensuite sa culotte blanche que je fais descendre le long de ses jambes et la mets dans la poche de ma veste. Nue sous sa robe, ma main glisse 1 ou 2 fois entre ses jambes en remontant vers son sexe jusqu’à ce que les portes de l’ascenseur s’ouvrent. Elle sourit toujours et nous nous dirigeons vers son appartement où son mari nous attend. Une fois entrée dans l’appartement, je salue le mari et lui remets la culotte de sa femme. Cette fois-ci, c’est lui qui sourit.

Je prépare ensuite quelques affaires à moi pour commencer la séance mais au moment de commencer mon massage érotique, le mari me dit que sa femme souhaiterait me déshabiller puis me faire un massage érotique. J’accepte alors la proposition. Elle s’approche de moi, puis commence à enlever mon t-shirt, défaire ma ceinture, déboutonner mon jean qu’elle enlève ainsi que mon boxer. En 2 minutes, elle réussit déjà à me faire bander. Ses mains parcourent mon corps et m’excitent de plus en plus.

Elle me fait m’allonger ensuite sur le dos sur le lit et s’assoie sur moi. Toujours vêtue de sa robe noire et sans culotte, je la sens frotter son sexe contre moi. Elle mouille à fond. Elle me chevauche ainsi quelques minutes puis enlève sa robe. Elle verse ensuite de l’huile sur mon torse et continue de parcourir tout mon corps de ses mains pour faire durcir mon sexe au maximum. Les minutes passent puis elle me dit que cette fois elle veut que ce soit moi qui la masse. Ayant profité de ces quelques minutes d’érotisme, je reprends à nouveau mon rôle de Masseur érotique. Je la retourne sur le lit et l’enduis d’huile. Mes mains parcourent son corps et l’excitent au-delà du maximum. Je la fais tellement mouiller que les draps de son lit en sont visiblement très marqués. Elle mouille, elle se cambre, elle transpire sous l’effet de mon corps et de mes mains. Sous les yeux satisfait du mari, je continue de torturer sa femme en faisant varier son excitation jusqu’à ce qu’elle craque. Une fois ce niveau atteint, je décide d’interrompre le massage érotique. Je m’allonge sur le lit un instant à côté de la femme où nous reprenons chacun nos esprits. Après quelques instants, nous nous levons, nous rhabillons et discutons autour d’un verre. Ainsi se termine la soirée.

Copyright